Partagez sur FB

Les sauts de puce font partie des exercices de base de l’entraînement du cheval de saut d’obstacles. C’est un exercice  simple à mettre en oeuvre, qui s’inclue facilement dans une ligne de mécanisation ou se travaille seul.

En plus d’être plutôt rigolo pour le cavalier et ludique pour le cheval, les sauts de puce sont réellement efficaces pour développer les qualités nécessaire au cheval de saut d’obstacles.

les sauts de puce pour entrainer le cheval de saut d obstacles

C’est quoi les sauts de puce ?

Le saut de puce est un dispositif de plusieurs petits obstacles très rapprochés. La distance qui sépare chaque obstacle, en général de petits verticaux appelé cavaletti, ne permet pas au cheval de faire une foulée entre les obstacles. Le cheval est donc obligé de “bondir” de barre en barre tel ne puce…

La distance entre ces cavaletti est généralement comprise entre 3m et 3m50 pour les chevaux. Bien entendu ces distances doivent être adaptées  chaque cheval pour qu’il ne soit ni “coincé” dans une distance trop courte entre les obstacles. Ni au contraire obligé de se précipiter et accélérer dans une distance trop longue.

Si pour faire découvrir cet exercice il est recommandé de commencer par seulement deux cavaletti, donc un saut de puce. Vous pourrez peu à peu ajouter des obstacles supplémentaires jusqu’à 4, voire 5 verticaux.

Vous trouverez sur internet une vidéo de Marcus Ehning avec son cheval Prêt à tout sur une ligne de 7 ou 8 sauts de puce !!

Concernant la hauteur des obstacles d’un saut de puce, il est préférable de rester très raisonable. Les sauts de puce demande un effort physique et de coordinations important aux chevaux, il n’est pas nécessaire de mettre très haut pour bien travailler.

Restez sur des hauteurs de 40cm à 80cm maximum avec un cheval expérimenté et habitué à ce genre de dispositifs.

Le saut de puce la solution a vos soucis a l obstacle ?

Les sauts de puce améliorent quoi ?

L’ensemble des exercices de mécanisations a pour objectif premier de perfectionner le geste (ou style) du cheval à l’obstacle. Les sauts de puce vont participer à ces progrès, en développant en particulier la souplesse du dos, la rapidité des antérieurs à monter, et la poussée des postérieurs.

De plus cette succession de sauts très rapprochés va améliorer la proprioception du cheval (conscience de son corps dans l’espace), sa réactivité et ses reflexes.

Saut d'obstacles: Comment aborder un vertical avec son cheval ?

Les sauts de puce pour quel cheval ?

 

Voici une petite liste non exhaustive des chevaux qui peuvent vraiment progresser grâce aux sauts de puce:

 

  • Les chevaux qui ont du mal à plier leur dos. Les chevaux un peu rigides dans le dos, qui se dépêchent pour ne pas trop l’arrondir au dessus de l’obstacle vont développer la souplesse de leur ligne du dessus et améliorer geste à l’obstacle.
  • Les chevaux un peu lents dans la montée de leurs antérieurs. Les chevaux qui touchent régulièrement les barres du bout des sabots, qui ont besoin de place devant les verticaux vont gagner en réactivité et en rapidité dans leur gestuelle. Ils seront plus agiles et dynamiques grâce aux sauts de puce.
  • Les chevaux qui manquent de frappe. A l’abord, dans la battue d’appel, le cheval doit frapper énergiquement le sol avec ses antérieurs pour monter avec plus de dynamisme son avant-main. La répétition et la succession des petits sauts de puce vont perfectionner cette frappe.
  • Les chevaux un peu “mou” ou dit “tardif” ont généralement plus de mal à prendre conscience de leur corps. Ils oublient vite un antérieur ou un postérieur à l’obstacle, faisant une petite barre par inattention. Les sauts de puce vont développer la proprioception et les rendre plus à l’aise avec leur corps et agiles.
  • Les chevaux qui ont tendance à précipiter ou accélérer à l’obstacle sans prendre leur temps. Les sauts de puce vont “caler” les trajectoires et empêcher les chevaux de foncer pour s’en débarasser. Pour plus d’efficacité et apprendre à ces chevaux à bien prendre leur temps il sera préférable d’aborder les sauts de puce au trot.
  • TOUS les chevaux en définitive !! Les sauts de puce sont un très bon exercice pour tous les chevaux. Pour entretenir, développer et améliorer la souplesse, la réactivité, la force, l’agilité… Tous les chevaux ont besoin de perfectionner ces domaines tout au long de leur carrière… et ce peu importe la discipline pratiquée !!
Saut d'obstacles: Apprendre à voir ses foulées et améliorer ses abords

Comment travailler un saut de puce ?

Il existe trois manière de travailler votre cheval sur un ou plusieurs sauts de puce:

1 – Un saut de puce “isolé”. En positionnant dans votre carrière ou manège un seul saut de puce, soit deux verticaux espacés de 3m à 3m50. C’est un exercice simple et idéal pour faire découvrir le saut de puce à votre cheval. En particulier pour un jeune cheval ou un cheval peu expérimenté. Vous pouvez en plus inclure facilement ce petit dispositif dans une séance de travail sur le plat, en effectuant un ou deux passages. Je suis un adepte de faire “sautiller” les chevaux deux fois par semaine, plutôt que leur imposer une “grosse” séance d’obstacle une fois par semaine.

2 – Dans une ligne de mécanisation. Généralement à l’entrée ou en début d’une ligne de gymnastique, le saut de puce va non seulement approter ses bienfaits à votre cheval, mais également régler votre entrée dans la ligne. Attention, si le saut de puce “cale” certains chevaux un peu chauds ou qui se précipitent, d’autres s’en débarassent plus encore, en pliant rapidement les jambes, mais sans prendre le temps de mieux sauter. Dans ce cas, préférez une ligne entrée au trot.

3 – Une série de sauts de puce. Une ligne constituée de pluieurs sauts de puce va réellement développer la souplesse de votre cheval. Ses réflexes, sa réactivité vont eux aussi s’améliorer par ce genre d’exercice. Pour autant ne perdez pas de vue que les sauts de puce doivent rester ludiques. Veillez à ne pas mettre votre cheval dans l’embarras en restant sur de faibles hauteurs, et un nombre de 4 voire 5 cavaletti maximum pour un cheval expérimenté et habitué à ce dispositif.

Les sauts de puce: la solution a vos soucis a l obstacle

Conclusion: les sauts de puce, la solution à vos soucis à l obstacle ?

L’art de bien entraîner un cheval à l’obstacle est de choisir les exercices adaptés aux défauts à corriger, aux points à améliorer, et aux qualités à développer. Sans jamais oublier le mental, le moral et la motivation de son partenaire.

J’aime beaucoup les sauts de puce car ils rendent les chevaux agiles et réactifs. C’est un exercice simple qui apporte une réelle plus-value à l’entrainement sans faire forcer le cheval sur la hauteur. 

Essayez d’inclure de petits sauts de puce dans votre travail, vous constaterez très rapidement les progrès de votre cheval !

Les sauts de puce: la solution a vos soucis a l obstacle

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez nous aussi sur: