Partagez sur FB

La tension est définie comme la qualité à la fois physique et morale du cheval dont la musculature d’une part donne au dos et à l’encolure la fermeté élastique nécessaire à transmettre totalement l’impulsion fournie par les hanches à l’avant main.

Et la volonté, d’autre part de conserver en tout temps et toutes circonstances un contact moelleux avec son mors.

cheval tension contact

Pour certains cette tension découle de la tension que le cheval met dans les rênes. Le dos ne peut se tendre que sur un contact franc dans le début du dressage du cheval. Et qui sera de plus en plus soft au grès des progrès du cheval, du développement de sa musculature et de sa souplesse.

Ici l’impulsion “envoie” le cheval vers le mors, le cavalier garde le contact. Ainsi la ligne du dessus va peu à peu se ployer. Le cheval se tend sur la main du cavalier, sous l’influence de l’impulsion.

Le cheval qui ne se tend pas

Pour d’autres, la tension est fondée sur la cession à la pression. Le cheval apprend à ne pas résister, ni prendre appui sur les rênes. Et à céder aux actions des mains du cavalier.

Cette “méthode” permet d’obtenir une décontraction de la bouche, de l’encolure, puis du dos. Et “d’envoyer” ensuite l’impulsion sans que le cheval ne se crispe.

Ici, on recherche un cheval qui se tend “sur lui même” ou par lui même. L’impulsion fournie par les hanches ne venant pas “buter” sur les mains, mais plutôt sur la “volonté” du cheval de ne pas s’appuyer sur le mors.

Le cheval qui ne se tend pas

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode, chacun s’oriente vers ce qui le séduit, pour être en phase avec ses propres ressentis.

Pour aller plus loin, retrouvez plus de 50 minutes de conseils pour le cheval qui ne se tend pas dans notre programme complet pour tous les cavaliers :

Le cheval qui ne se tend pas

Cliquez sur l’image pour découvrir les exercices et conseils pour avoir un cheval tendu, musclé et souple.

Boutique

equitatin cheval