Partagez sur FB

Sauter au trot est un exercice essentiel dans l’entraînement du cheval de saut d’obstacles. Si sauter au trot est principalement programmé pour les jeunes chevaux, ou dans certains cas particuliers. Les bienfaits de sauter au trot ne sont plus à prouver, mais profitons pour nous les rappeler…

Lorsque l’on s’imagine un cheval sauter un obstacle, en concours de saut d’obstacles, à l’entraînement ou en liberté, nous avons tous cette vision du cheval au galop qui aborde ses obstacles au galop.

Il est vrai que le galop est l’allure de prédilection des cavaliers de saut d’obstacles. Celle que nous prenons le plus de temps d’améliorer, de contrôler… que cela soit sur le plat ou à l’obstacle.

Pour autant chaque allure est importante à travailler et améliorer pour développer les qualités athlétiques de note cheval. Les notions de souplesse, rectitude, incurvation, amplitude, impulsion vont s’améliorer au travers des exercices variés à chaque allure.

Il en est de même pour le travail à l’obstacle, et en ce sens sauter au trot est vraiment complémentaire du travail au galop. Voire dans certaines situations un passage obligé aux multiples avantages…

sauter au trot cheval saut obstacles

Sauter au trot pour sauter dans le calme

Cela est à mon sens l’avantage le plus important , car l’objectif le plus recherché pour moi : des chevaux calmes et décontractés.

En général, la majorité des chevaux s’excitent un peu plus au galop qu’au trot. Et un peu plus encore à l’obstacle que sur le plat.

Pour obtenir un cheval calme et décontracté à l’obstacle il va donc être nécessaire de constuire ce relâchement. C’est ce que sauter au trot va nous permettre.

Les chevaux restent souvent plus calmes lorsque nus abordons de petits obstacles au trot. Cela leur apprend à banaliser le saut et prendre leur temps au dessus des obstacles.

Si il reste calme devant ses obstacles lorsque vous sauter au trot, votre cheval reviendra également plus rapidement dans la décontraction à la réception d’un saut au trot.

sauter au trot exercices saut d obstacles cheval

Sauter au trot pour plus de contrôle

Pour sauter un obstacle isolé, et plus encore un parcours, il est fondamental d’être au contrôle de son cheval. Cela va de paire avec la notion de calme. Mais implique aussi celles du contrôle de la vitesse, de la direction et de l’équilibre.

C’est trois notions essentielles sont les fondamentaux du saut d’obstacles. Elles se doivent d’être parfaitement maîtrisées par le cavalier pour permettre des parcours fluides, des abords parfaits et de bonnes distances (allez plus loin sur ces notions en recevant gratuitement le webinaire : cliquez ici).

Contrôler la vitesse, la direction et l’équilibre de son cheval est plus aisé au trot qu’au galop. Ainsi l’ensemble des exercices demandant à votre cheval de sauter au trot, rester au trot devant un obstacle et/ou revenir au trot entre deux obstacles va très largement contribuer à développer le contrôle de votre cheval à l’obstacle.

Plus vous aurez de facilité à retrouver, puis garder, puis conserver ce contrôle, plus votre cheval restera connecté. Vous retrouverez ici l’intérêt de sauter au trot de petits cavaletti  en demandant des transitions avant et après.

sauter au trot exercices saut d obstacles cheval

Sauter au trot pour décomposer le geste

Sauter avec un cheval calme et décontacté, qui prend le temps sans se précipiter dans son geste ni charger vers ses obstacles est un des objectifs prioritaires de tout cavalier de cso.

En ce sens, travailler régulièrement son cheval sur des ateliers comme les cavaletti, les mécanisations au trot développera le calme et le relâchement de votre cheval. Mais également le contrôle comme nous venons de le voir.

Tous ces progrès vont aider votre cheval à toujours plus décomposer son geste à l’obstacle. Et à prendre le temps de sauter et de s’articuler au dessus des obstacles.

Aborder un obstacle au trot, donc avec moins de vitesse ou d’élan qu’au galop va nécessairement demander à votre cheval se plus/mieux s’articuler pour passer tout son corps au dessus de l’obstacle.

Sauter au trot est un exercice qui bien souvent est très bénéfique pour améliorer la rondeur du saut. En particulier pour les chevaux qui se dépèchent un peu ou sautent à plat, sans prendre leur temps.

sauter au trot exercices saut d obstacles cheval

Idéal pour développer la puissance de votre cheval

Forcément avec moins d’élan qu’au galop, votre cheval va devoir utiliser bien plus de forcer pour sauter au trot.

Un peu comme si l’on pousse une presse avec nos jambes. Les cuisses fournissent un effort important en fonction du poids à soulever.

Ou encore lorsque l’on essaye de sauter un petit obstacle de pied ferme. Sans élan c’est notre force pure qui sera utilisée.

Ainsi lorsque vous sauter au trot, votre cheval devra pousser le poids de son corps au dessus de l’obstacle avec plus de force. Car vous abordez l’obstacle avec moins de vitesse…

 

Sauter au trot pour rassurer un cheval inquiét

En saut d’obstacles il arrive que pour des raisons diverses et variées les chevaux refusent ou dérobent un obstacle. Dans 90% des cas de figures, le cavalier revient vers cet obstacle en galopant plus vite…

C’est l’idée la plus contre-productive que vous pourriez avoir dans cette situation!

Premièrement parce que si votre cheval dérobe, vous avez un problème de direction, venir plus vite n’y changera rien. Sauf sans doute, de permettre à votre cheval d’échapper à votre contrôle de la direction plus aisément encore.

Deuxièmement parce si votre cheval refuse, c’est qu’il est inquiét à l’idée de sauter. Peur d’un soubassement, de la hauteur, d’une place approximative…

Dans tout les cas, le pousser plus fort et plus vite vers l’obstacle risque de l’affoler plus encore.

L’avantage de revenir sauter au trot est de laisser à votre cheval le temps d’analyser l’obstacle. De rester calme, sentir un cavalier concentré, présent mais relâché et confiant.

 

exercices saut d obstacles cheval

Un exercice parfait pour débuter un jeune cheval à l’obstacle

Les premiers pas d’un jeune cheval à l’obstacle sont une étape très importante dans sa vie de futur compétiteur, cheval d’instruction ou de loisir.

Beaucoup des bienfaits de sauter au trot développer ici sont des qualités qu’il faudra inculquer, et développer chez notre jeune cheval.

Pour constuire pas à pas une carrière d’un crack cheval, ou d’un super cheval d’instruction, il est nécessaire que le saut d’obstacles soit abordé dans le calme et la facilité.

Puisque sauter au trot permet de travailler le calme, la décontraction, le contrôle, le geste à l’obstacle, il est évident que les sauts au trot doivent être les premiers d’un jeune cheval.

Puis un exercice de base dans son entraînement. Nous pourrons ainsi sauter au trot lors des sauts de détente. Programmer une ligne de mécanisation avec une entrée au trot…

Rassurer un jeune cheval un peu inquiét d’un soubassement ou autre par un abord avec plus de calme, de rectitude et de contrôle au trot.

Vous l’aurez compris, dans l’apprentissage d’un jeune cheval, sauter au trot prend tout son sens !

exercices saut d obstacles cheval

Sauter au trot pour remettre en route après une pause

Après une période de vacances ou une convalescence suite à une blessure, il va falloir programmer une remise au travail très progressive de votre cheval.

Cette planification doit s’étaler sur plusieurs semaines. Et doit viser à un retour au travail normal en douceur.

Il en est de même pour l’entraînement à l’obtacle. Le moment venu inclure de petits sauts au trot sera le meilleur moyen de remettre en route votre cheval sur les barres.

Sauter au trot lors des premières séances assurera un effort physique moindre, tout en axant votre travail sur le calme, la décontraction et le contrôle… (Lisez aussi notre article: Remettre en route son cheval)

 

Découvrez les 42 meilleurs exercices de saut d’obstacles:
exercices de saut d obstacles cheval