Partagez sur FB

Mains hautes ou mains basses ?

Cavalier, cavalière, que vous pratiquiez l’équitation en compétitions, en championnats ou en
loisirs, vous êtes vous déjà posé cette question : monter à cheval avec les mains hautes ou
les mains basses ?

Quelle méthode avez-vous appris pendant vos cours d’équitation ? Quelle méthode
appliquée vous au pas, au trot ou au galop ? Quelle est la position des mains que votre
enseignant de centre équestre vous demande-t-il de conserver ? Et pour quelles raisons
vous demande-t-il de faire du cheval dans cette position ?

De nos jours sujet de débats voire de divergences d’opinions dans le monde équestre, nous
allons aborder dans cet article la question. En selle pour faire le point en fonction des
différentes disciplines équestres.

mains hautes mains basses

Mains hautes ou mains basses : une histoire de note ?

 

Il est important de commencer par souligner que la position des mains si elle peut avoir son
importance et ses conséquences sur le cheval, n’a pas forcément la même importance vis à
vis de la discipline pratiquée.

En effet si en Dressage la position du cavalier est codée, inspectée, notée…
Force est de constater qu’en CSO ou sur le cross la position des mains n’a pas d’impact sur
une quelconque notation.

Que vous montiez votre cheval, votre jument ou votre poney avec des mains hautes ou des
mains basses, ne vous fera pas réaliser un parcours sans faute. Par contre cela aura un
impact direct sur votre notation de votre reprise de Dressage.
En piste, les juges attendent plutôt des mains hautes, au dessus du garrot. Les ongles face à
face, pouces tournés vers le haut.

Vous souhaitez en savoir plus sur le dressage, je vous invite à lire l’article “le dressage avant
tout” où vous trouverez des conseils et des idées d’exercice cheval dressage.

mains hautes mains basses

Pour une bonne pratique de l’équitation : Mains hautes ET mains basses ?

 

On pourrait dès lors s’imaginer que les cavaliers de Dressage, et en particulier les cavaliers de Dressage de haut-niveau montent tous avec des mains hautes. Et qu’ils montent ainsi tout le temps…

Pourtant, les plus observateurs d’entre-vous ont sans doute déjà remarqué que ces mêmes cavaliers de Dressage montent très souvent aussi avec une position de mains basse. Les mains basses, posées sur de part et d’autre du garrot.

Alors, pourquoi montent-ils avec des mains hautes ET des mains basses ?

mains hautes mains basses

Mains hautes, mains basses : quel impact sur le cheval ?

Les mains hautes :

 

On vous a sûrement appris à monter avec des mains hautes, ou des mains basses. Dans le meilleur des cas on a pris le temps de vous expliquer pourquoi. Dans la plupart du temps on ne vous a pas vraiment laisser le choix. C’est d’ailleur très fréquent de voir des cavaliers qui s’imaginent que la bonne position des mains c’est soit les mains hautes, soit les mains basses, et qu’il est inconcevable de monter autrement !

La réalité est un peu différente… car notre position influence directement l’attitude de notre cheval.

Lorsque nous montons avec des mains hautes, nous incitons notre cheval à se tenir dans son attitude. Ainsi nous pouvons obtenir un “placé” plus haut, avec une nuque en point le plus haut.

C’est pourquoi les mains hautes favorisent une attitude de présentation en Dressage.

Attention toutefois à ce qu’elles ne portent pas le cheval dans cette attitude. Peu importe les convictions du cavalier dans ce domaine, les chevaux doivent porter le poids de leur tête seul !

position des mains a cheval

Les mains basses :

 

A contrario, lorsque les mains sont basses, plus ou moins posées sur le garrot, le cavalier va favoriser une attitude plus basse. L’encolure et la tête du cheval vont plus facilement se descendre vers le bas. 

Cette position est donc plus adaptée à la recherche d’une attitude de décontraction, de travail de base, de détente et de stretching.

Bien entendu, là encore le cavalier ne doit pas tirer le bout du nez vers le bas. Ni enrouler de force l’encolure. Dans cette position les mains ne doivent pas être figées ou plaquées contre le garrot.

Peu importe la position des mains, le contact doit rester souple et léger avec la bouche du cheval.

mains hautes mains basses

Alors comment bien monter à cheval ?

 

On me demande régulièrement comment monter un cheval ?

Personnellement, j apprends à mes cavaliers à monter leurs chevaux avec les mains basses.
Enfin quand je dis basses, je dis positionnées de part et d’autre du garrot, voire posées contre le cheval. Posées… pas vissées, ni verrouillées !

Cette position permet un plus grande stabilité au cavalier, offrant dès lors plus de stabilité et de confort au cheval. En particulier pour rechercher des attitudes basses et étendues lors du travail sur le plat.

De plus cette position favorise le relâchement de l’ensemble des poignets, coudes, bras, épaules, nécessaire au relâchement du cheval.

On pourra soutenir un peu plus nos mains lors de certains exercices spécifiques. Pour corriger un peu l’équilibre et apprendre au cheval à se tenir. Mais j’avoue rechercher le plus vite possible à revenir dans une position neutre et laisser mes chevaux se prendre en compte.

Il n y a pas lieu de débattre, car en définitive la position des mains est fonction de ce qui est recherché. De l’attitude dans laquelle nous souhaitons travailler notre cheval. Un bon cavalier ne devrait jamais être coincé dans une position stéréotypée. Mais pouvoir varier l’utilisation de ses aides pour jouer avec fluidité sur le corps de son cheval.

position des mains

Tout savoir sur les chevaux : La meilleure position en saut d’obstacles ?

 

Pour ce qui est du saut d’obstacles, la position des mains hautes ne doit à mon sens n’être que brève, et être suivie le plus vite possible d une relâchement des coudes, poignets et des doigts, afin de redonner le maximum de confort, et de liberté entre les rênes au cheval.

Le rôle des mains ne devrait pas être de tirer vers le haut et/ou l’arrière pour tenir le cheval en équilibre. Elles peuvent bien sûr corriger l’équilibre, puis revenir à leur place.

L’essentiel étant dan tous les cas d’avoir nos mains dans le sens du mouvement, vers le cheval, prêtes à accompagner la bouche.

Comme toujours je ne pense pas qu’il y est une seule bonne façon de faire. Et que quoi qu’il arrive il ne faut pas rester coincé dans des stéréotypes ou des idées dogmatiques…

Restons ouverts d esprit!

position a cheval

Mon article vous a plu ?

Si vous souhaitez apprendre à monter à cheval, à bien mettre votre cheval en main ou tout autre conseil équitation, je vous invite à découvrir mes autres articles sur notre espace magazine equitation en ligne ou consultez la boutique où se trouve différentes formations et exercices disponibles sur le sport équestre pour le perfectionnement de votre technique : se préparer au concours de saut, au concours complet, à la voltige, à l’endurance ou encore à garder votre calme et le contrôle de vos chevaux et poneys.